Ce mois-ci à la Une

Au sommaire de Galvano Organo N°896 – Novembre 2021

JPEG

ÉDITORIAL
A vivre et à rêver

ÉVÉNEMENT
Inauguration

ACTUs MARCHÉ
Agroéquipements
Construction métallique
Hydrogène
Énergies renouvelables

ACTUs ENTREPRISES
Neutralité carbone
Investissements
Recyclage
France Relance
Partenariat

ENQUÊTE
Export

CHIFFRES CLÉS
Industrie manufacturière

DOSSIER
Métaux précieux
Horlogerie
Coloration et esthétique des métaux
R&D
Stratégie

NOUVEAUX PRODUITS
Matériaux
Fixations

TECHNOLOGIE
Redresseur de courant
Avion vert
Fabrication additive
Matériaux

PROFESSION
Carnet
Manifestations
Formations
Répertoire des fournisseurs

DOSSIER
Luxe et métaux précieux
Selon la projection du cabinet Bain & Company, le marché du luxe dans le monde retrouvera son niveau de 2019 en 2022-2023. Soit 281 Mrds $ en 2019 pour atteindre 260 à 320 Mrds $ entre 2022 et 2023. En attendant, en France comme dans le reste du monde, le secteur du luxe reprend des couleurs ; il investit et innove. La maison STS en Suisse, l’entreprise belge Esix, Cœurdor, filiale française du groupe Oerlikon, le démontrent, sans oublier le projet collaboratif T-Cool (titane coloré et oléophobe) coordonné par le laboratoire Georges Friedel. Les avancées technologiques concernent toutes les filières  : bijouterie, joaillerie & orfèvrerie, horlogerie, maroquinerie, etc.